top of page
  • Valérie Gillet

Du lourd



"Ce n'est pas assez, il te faut plus lourd."


On est samedi matin et pendant que mon fils prend son cours de danse, je fais mon sport dans la salle d'à côté. Une petite heure de HIIT/renfo musculaire que je parviens à caser en plus de mes 6h de danse hebdomadaires, qui sont déjà un véritable tour de force entre un petit de 3 ans que j'emmène partout, une ado danseuse au planning ingérable et un boulot de freelance aux horaires chaotiques.


Et j'en ai cruellement besoin, de ce sport. Celleux qui me fréquentent régulièrement de visu savent que je suis en surpoids d'au moins 15-20 kilos et que mes articulations en prennent plein la tronche non stop. À tel point que j'ai même dû tout stopper pendant l'été et arrêter le yoga en plus de la danse car mon genou, mon pied et mon dos ne supportaient plus.


Et me voilà le samedi matin à vouloir renforcer ce grand corps qui ne finit pas de m'encombrer en prenant toute la place dans tout ce que je fais depuis toujours. Je suis incapable de courir sur un tapis, je dois m'arrêter 3 fois en 10 minutes sur l'elliptique, je ne parviens pas à stepper sur les bancs au-dessus de 30 cm sans perdre l'équilibre parce que je suis trop lourde et que je ne suis pas habituée à ce poids avec mon mauvais genou et ma cheville réparée. J'ai peur de la blessure. Je me plains à chaque burpee. Mes poignets souffrent à chaque planche.


Mais je suis grande et forte. Au sens propre comme au sens figuré.


Mes longues jambes sont souples malgré les blessures et potentiellement puissantes malgré la cellulite. J'ai de bons abdos sous la graisse ventrale. Mes grosses fesses sont capables de choses que les mini-fessiers des brindilles ne peuvent imaginer accomplir. Mes larges hanches et mon grand dos ont porté ma fille et mon fils avec 12 ans d'écart. Mon corps supporte un rythme de danse qu'aucune autre personne amateure de mon âge ne tente dans mon entourage (à part les profs, et je ne suis ni pro ni danseuse).


Je suis forte et solide.


Et puissante. Physiquement et mentalement.


C'est cela que je dois me répéter chaque jour (et en particulier le samedi matin, quand on ajoute du poids rien que pour moi ).

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page